Pompe vide cave, comment faire le bon choix ?

Pour choisir une pompe vide cave, différents paramètres sont à prendre en compte. En effet, évacuer des eaux nécessite un appareil dont les propriétés sont à déterminer à l’avance en répondant à quelques questions préalables. Vu le nombre de produits existant sur le marché, il est important de faire un choix réfléchi pour pouvoir l’utiliser de manière optimale.

Une pompe vide cave pour pomper quoi ?

La pompe de relevage cave permet de faire remonter de l’eau dans le but de l’évacuer. À usage domestique ou à usage professionnel, elle sert à faire la vidange des eaux claires et des eaux contenant des particules solides plus ou moins grosses. Il faudra choisir un modèle de pompe adapté au type d’eau. Elle est essentiellement utilisée en cas d’inondation pour vider une cave ou un garage ou encore pour remonter l’eau d’un puisard dans le tout-à-l’égout. Elle sert également à d’autres usages. Par exemple, elle peut être utile pour transvaser l’eau d’une citerne à l’autre, vider la réserve d’eau de pluie, vider une piscine, irriguer un jardin, … La pompe peut être fixe ou mobile, en fonction de l’usage. Il est possible également de l’immerger car elle est conçue dans des matériaux protégeant le système électrique de l’humidité. La durée de vie de la pompe dépend de son utilisation. Certaines ne sont pas prévues pour une utilisation continue et peuvent donc durer moins longtemps lorsque l’usage est intensif. La durée de vie varie également en fonction de la nature de l’eau évacuée qui, si elle est trop chargée, peut altérer la pompe.

Elle peut être installée de façon définitive ou bien être transportée et utilisée de façon occasionnelle à tel ou tel endroit. La plupart de ces pompes disposent d’un poignée de transport.

Types d’eau

Déterminer le type d’eau avant l’achat d’une pompe vide cave garantit de faire le bon choix pour une durée de vie et un usage optimal de la pompe. Voici les différents types d’eau qu’il est possible d’évacuer avec de genre de pompe.

Les eaux claires, qui proviennent des infiltrations d’eau, des citernes et des réservoirs dont l’eau est propre ou non chargée en particules, constituent le premier type d’eau. Un réservoir d’eau de pluie, un puisard, une piscine, ou tout autre réservoir d’eau d’une granulométrie entre 1 et 4 mm peuvent être vidés par une pompe vide cave. De plus, les eaux troubles peuvent éventuellement être pompées avec ces appareils. Ils servent également à transvaser les eaux d’un réservoir à l’autre ou comme son nom l’indique, à vider une cave inondée.

Les eaux de chantier ou eaux sales, dont la granulométrie peut aller jusqu’à 10 mm, sont chargées en boue, en sable ou en toute autre saleté contenue dans l’épuisement de fouilles de chantier. L’origine de ces eaux est pluviale ou provient de chantiers.

Les eaux chargées sont des eaux d’une granulométrie de maximum 35 mm. Ces eaux sont souvent ménagères. Elles proviennent donc des lave-vaisselles, des machines à laver, des éviers, des douches ou encore des fosses septiques. La nature de ces eaux est sablonneuse ou contient des éléments en suspension.

Les eaux vannes, ou eaux provenant des WC, sont chargées en matières fécales. Elles sont de nature fibreuse et contiennent des éléments solides. La granulométrie maximale pour ce type d’eau est de 45 mm.

Hauteur d’aspiration

hauteur aspiration

Le niveau à partir duquel le système est capable de fonctionner sans dommage s’appelle la hauteur d’aspiration.

En dessous de ce niveau, de l’air pourrait s’infiltrer à l’intérieur et entraîner une surchauffe du système et donc l’endommager.

Hauteur de refoulement

Hauteur de refoulement

Un des critères à prendre en compte pour faire son choix est la hauteur de refoulement . Celle-ci correspond à la hauteur maximale entre l’appareil et le point d’évacuation par exemple une citerne ou le réseau d’assainissement. Plus la hauteur de refoulement est élevée, plus le débit s’affaiblit.

Pour ne pas avoir de surprises, ajoutez 10% à la hauteur de refoulement lors de vos calculs.

Pression

La pression, également appelée Hauteur Manométrique Totale, s’exprime en kilos de pression, en bar ou encore en mètre de colonne d’eau suivant l’équivalence suivante :

1kg de pression = 1 bar = 10 m.c.e.

Dans le cas d’une pompe de relevage, la pression se calcule de la façon suivante (le calcul sera différent pour une pompe de surface ou une pompe immergée) :

HMT = Hauteur de Refoulement + Pertes de charges

Par exemple pour une hauteur de refoulement de 5m et une perte approximative de frottements de 15% on obtient :

HMT = 5  + ( 5 x 0.15 ) = 5,75 m.c.e.= 0,57 bars

Débit

Les pompes peuvent avoir un débit compris entre 400 et 15000 litres par heure. Selon le type d’eau à relever, l’appareil nécessitera un débit plus ou moins élevé. Il varie en fonction de l’usage qui sera fait de la pompe. Pour un usage domestique et l’arrosage, il sera compris entre 3000 et 6000 litres par heure. Pour faire couler l’eau au robinet, le débit dépend de la distance d’arrosage. Pour évacuer, il sera plus élevé, c’est-à-dire entre 3500 et 15000 litres par heure. Plus celui-ci est élevé plus le volume d’eau rejeté sera important. Si vous êtes régulièrement sujets à de violents orages, il sera intéressant de surestimer le débit pour vider votre puisard plus vite par exemple. Par ailleurs, si l’on allonge la hauteur de refoulement, alors le débit diminue car la pompe devra surmonter la pression venant de la colonne d’eau. Il convient de plus de souligner que les courbures des tuyauteries, leurs coudes, les flexibles ont un impact important sur l’efficacité de l’appareil. En effet, ils réduisent ses performances.

Courbe de débitPour chaque pompe d’évacuation est indiquée une courbe donnant le débit en fonction de la hauteur de refoulement. Par exemple sur le graphique indiqué ci-contre, la pompe vide cave évacuera environ 2300 litres par heure (ou 2,3 mètres cubes) pour une hauteur de refoulement de 3m.

Chaque modèle aura une courbe de débit différente.

Pensez-donc bien à vérifier sur le graphique que le modèle que vous avez choisi a un débit suffisant par rapport à l’utilisation que vous en ferez.

Puissance

Un environnement normal nécessite une pompe de relevage d’une puissance relativement basse. Plus l’eau s’accumule régulièrement, plus la puissance doit être élevée. Si la hauteur de refoulement est élevée, la pompe doit également être plus puissante. Le calcul de la puissance nécessaire se fait sur la base d’un Kw requis pour pomper un litre d’eau à un mètre du sol.

Type de pompe

Pompe de puisard sur colonne


D’un point de vue économique, la pompe colonne est plus intéressante. Par contre, elle s’altère plus facilement avec le temps car son moteur se trouve à l’air libre et est donc soumis aux inconvénients de l’air ambiant d’une cave : poussière, humidité, etc. La durée de vie d’une pompe vide cave immergée est supérieure à la pompe colonne lorsque l’usage est intensif car le fait d’être immergé dans l’eau refroidit naturellement en continu le moteur. Elles s’actionnent automatiquement grâce à un flotteur et sont plus silencieuses. D’un point de vue sécuritaire, elles présentent également des avantages. Les pompes colonnes sont assez peu utilisées pour des installations domestiques.

Constitution

Conception plastique, inox ou autres

Pour choisir le matériel de conception de l’appareil, il faut se référer à l’usage qui sera fait de celui-ci, et plus particulièrement la fréquence d’utilisation. Pour un usage régulier, le matériel en plastique conviendra parfaitement. De plus, son prix est plus attractif. Par contre, il ne résiste pas à la chaleur et à l’abrasion. Pour un usage intensif, il est intéressant d’investir dans du matériel en inox ou en fonte, qui présentent tous deux l’avantage d’être plus résistants. Avec une pompe d’évacuation en inox, il est également possible de pomper de l’eau dont la température est élevée. L’inox résiste à la corrosion et est obligatoire quand il s’agit de transférer du liquide destiné à l’alimentation humaine. De plus, il offre un rendement excellent. La fonte ne résiste pas à l’abrasion mais a un prix plus attractif que l’inox. Enfin, il existe aussi du matériel en bronze. Celui-ci ne peut servir à pomper du liquide destiné à l’alimentation, mais résiste à la corrosion.

Moteur à hélice ou vortex

Pompe vide cave centrifugeDeux types de moteurs sont disponibles sur les pompes de relevage. Premièrement, le modèle classique composé d’une hélice qui donne une force centrifuge à l’eau afin de l’expulser vers la sortie. Deuxièmement un moteur créant un vortex qui donne un mouvement à l’eau.

Le moteur centrifuge permet un meilleur rendement mais comme les particules qui entrent sont en contact avec les pales, elle peuvent boucher le système ou du moins le forcer. Normalement, l’entrée de la pompe vide cave est calibrée de façon à ce que la taille des particules ne soient pas trop élevée.

Pompe vide cave vortex

Le rotor du moteur vortex, quant à lui, est décalé de la conduite et est conçu pour que la grande majorité des particules ne le touche pas. Ainsi les particules fibreuses ne risquent pas de s’accrocher à la turbine et donc de bloquer le système. Par ailleurs, l’usure des pales est bien moindre puisque les particules abrasives comme le sable ne les touchent pas ou presque.

Le premier est dont plus adapté à de l’eau faiblement chargée ou pour une hauteur de refoulement élevée alors que le second est plus indiqué pour une granularité des particules élevée.

 

Flotteur avec cordon ou flotteur intégré au corps de pompe

De plus en plus rarement les pompes de relevage se démarrent avec un simple interrupteur. La plupart disposent d’un flotteur afin de ne servir que quand c’est nécessaire et éviter toute surchauffe due au manque d’eau.

Le flotteur avec cordon présente l’avantage d’être plus fiable. Toutefois, le puisard doit être de plus grande dimension avec ce type de flotteur. Le flotteur intégré, quant à lui, permet l’automatisation de la machine. Même si l’espace est restreint, le fonctionnement automatique est garanti avec ce type de flotteur, tandis que le flotteur avec cordon doit avoir une certaine latitude de liberté pour bien fonctionner.

Sécurité

Pour installer sa pompe en toute sécurité, il faut tenir compte de divers éléments. Il faut notamment veiller à ce que la prise électrique utilisée soit en hauteur. Il faut être vigilant au fait que la pompe ne doit pas fonctionner sans eau. Si le système électrique ou le réseau d’alimentation présente une défaillance, il faut impérativement le remplacer avant de réutiliser la machine. Étant donné qu’elle est en contact avec l’eau, il faut être très vigilant avec le système électrique. De plus, il faut vérifier lors de l’installation que le flotteur puisse bouger librement. Il est également préconisé de séparer l’arrivée électrique de la pompe avec un disjoncteur dédié. Pour davantage de renseignements sur les éléments à connaître avant d’installer une pompe vide cave, il est important de se référer au guide d’installation fourni avec l’appareil lors de l’achat de celui-ci.